Big data et tourisme 

 Big data et tourisme 

Considéré comme “l’or noir du 21e siècle”, le Big data suscite l’émerveillement, mais également de nombreuses interrogations. En 2023, il représente un enjeu majeur dans la construction de solutions innovantes rentables. Sur les dernières décennies, la notion de la Data s’est intensifiée suite à une forte augmentation des quantités produites et face à une accélération des technologies capables de les exploiter. Le Big data devient, tout comme l’Intelligence Artificielle, une source numérique de valeur pour l’industrie du tourisme.

Dans un article précédent, nous avions vu en quoi l’intelligence artificielle était le nouveau joyau de l’industrie du tourisme. Pour consulter cet article, cliquez ici.

visuel 1 mettant en scène des touristes - Big data et tourisme

 

Plusieurs catégories de données pour le Tourisme

Le secteur du tourisme regorge de données

  • les données sociales sur les réseaux sociaux : nombre d’interactions, de hashtags, …
  • les données de destinations : lieux touristiques
  • les actualités sur le secteur du voyage et de l’hôtellerie
  • les données en ligne : recherche web
  • les données sur les hôtels, restaurants… : avis, nombre de nuités, …
  • les données d’événements : festivals, conférences, sports…
  • les données de transports : trafic routier, billets d’avions…
  • les données sur les touristes : origine, âge …

Pour exploiter l’ensemble de ces nombreuses données, il est nécessaire de disposer d’un système d’information décisionnel (lien article BI) afin de pouvoir collecter, stocker, analyser et visualiser les données.

Collecter les données touristiques

Pour les acteurs du tourisme, il existe de nombreuses façons de collecter de la donnée. Premièrement, il va être plus ou moins facile de collecter les données internes à son entreprise. Elles ne sont pas négligeables mais dépendent du niveau de digitalisation de l’acteur et de la qualité de son cycle de gestion de données. Avec des progiciels métiers, on va pouvoir collecter les données relatives aux réservations… Le site internet de l’acteur constitue, lui aussi, une autre source de données. À titre d’exemple, un hôtel aura la possibilité de voir le nombre de personnes qui visitent son site, quelles sont les dates les plus demandées mais aussi les avis des usagers.

visuel 2 mettant en scène des touristes - Big data et tourisme

En matière de données publiques externes, il est possible d’exploiter celles en Open Data, de se renseigner auprès d’organismes spécialisés comme l’INSEE, les statistiques AirBnB, les données de trafic routier … Il est également envisageable d’acheter des données par l’intermédiaire d’organismes touristiques ou des fournisseurs de données. Plus il y a de données, plus les analyses prédictives seront enrichies.

Les différents types de données touristiques

Dans cette industrie, il va être nécessaire d’obtenir une grande quantité de données pour en comprendre les intérêts et la pertinence.

On distingue, dans l’industrie du tourisme, plusieurs types de données.

Les données utilisateurs

Il y a d’abord les contenus qui vont être générés par les utilisateurs (User Generated Content). En effet, les usagers produisent de la donnée quand ils partagent leurs expériences touristiques. On peut intégrer dans ces données :

  • les avis en ligne
  • les blogs
  • les messages
  • les posts sur les réseaux sociaux
  • les likes, photos, commentaires et données de localisation sur les réseaux sociaux

L’analyse de ce type de données permet de mieux appréhender les comportements touristiques. À titre d’exemple, les avis en ligne vont permettre de mesurer la satisfaction des touristes. Les photos, elles, vont permettre de visualiser l’activité et les intérêts des touristes.

visuel 3 données et tourisme

Les données de dispositifs techniques

On distingue également les données issues de dispositifs techniques. Ces données englobent toutes les interactions que vont avoir les touristes avec du matériel électronique.

L’enjeu pour les acteurs du tourisme est de collecter toutes les données enregistrées par :

  • les caméras de surveillance de présentes dans des lieux touristiques
  • les GPS de véhicules
  • les données météorologiques
  • les données d’itinérance mobile (Roaming, WIFI, Bluetooth…)

L’ensemble de ces données va apporter des informations sur le traçage de l’expérience des touristes. Par exemple, les données GPS fournissent des informations essentielles sur le parcours des touristes. Les données mobiles, elles, vont contribuer à connaître la provenance des touristes, la saisonnalité. Quant aux données météorologiques, elles vont donner matière à anticiper les demandes d’activités des touristes, de faire des prédictions des flux de circulation dans les lieux touristiques.

Les données de transaction

Enfin, on distingue les données de transaction. Celles-ci comprennent :

  • les achats par transactions bancaires
  • les réservations en ligne
  • les recherches sur internet

Les données de transactions visent à assurer une connaissance plus approfondie des touristes (analyse prédictive de leur comportement). Elles vont donner des informations très précises au-delà du référencement marketing sur les moteurs de recherche. Les données récoltées en ligne vont être en mesure de prédire les flux d’arrivées massifs de touristes…

visuel 4 données et tourisme

Le Big data pour analyser les tendances du marché

Pour accompagner sa reprise et ouvrir de nouvelles opportunités de croissance, l’industrie du voyage cherche en permanence à optimiser les opérations de tourisme, personnaliser les services, offrir de meilleures expériences… Ainsi, le Big Data peut être utilisé pour effectuer de nombreuses tâches complexes. La grande quantité de données générées par l’utilisation d’appareils numériques peut servir de base à la recherche et à l’analyse des tendances touristiques pour les acteurs du tourisme :

  • Management opérationnel des lieux touristiques (prévoir les afflux de touristes, des déplacements, l’hébergement, enrichir les espaces de passages…)
  • Estimation de la demande (les dépenses…) pour adapter ses offres et ses prix
  • Gestion de son image de marque
  • Marketing personnalisé (mieux connaître les voyageurs pour mieux les convaincre)
  • Robots intelligents pour répondre aux questions des clients (traitement automatique des langues et alimentation d’algorithme en machine learning)
  • Développement du “Smart Tourism” et de l’économie de partage (plateformes collaboratives

Quelques précautions à prendre concernant le Big data

Il ne s’agit pas de fantasmer les données massives. Selon certains spécialistes, l’engouement autour de cette innovation doit être mesuré. En effet, aucune collection de données ne peut être exhaustive. Les algorithmes ne conduisent pas toujours à des vérités irréfutables. De fait, les connaissances ne sont pas immanentes aux données mais elles nécessitent une participation des humains. Le Big data ne fait pas tout.

L’utilisation du Big data fait naître des points de vigilance à surveiller. Il faut gérer les risques de violations des données. L’exploitation du Big data doit alors s’accompagner d’une politique de confidentialité RGPD) et à des règlements s’appliquant à la protection des données personnelles.

visuel 5 mettant en scène une touriste - Big data et tourisme

Les enjeux du Big data pour l’industrie du tourisme

Le Big data devient un symbole d’innovation et se fait de plus en plus de place dans l’industrie du tourisme. Savoir collecter, stocker et analyser des quantités massives de données n’est pas chose aisée mais c’est aujourd’hui une étape primordiale pour être compétitif dans beaucoup de secteurs et le tourisme n’y fait pas exception.

Nous avons vu en quoi l’exploitation de données touristiques pouvait être bénéfique pour tous les acteurs du secteur. Les données représentent un gain à plusieurs échelles. Ainsi, les acteurs s’investissant dans les transformations issues du Big data verront évoluer leurs méthodologies de travail et leurs connaissances tout en acceptant de remettre en cause certaines dynamiques de décisions.

 

Laval Mayenne Technopole organise la 5ème édition du West Data Festival du 14 au 16 mars 2023 à l’Espace Mayenne de Laval.

Cet évènement est le rendez-vous annuel des professionnels pour découvrir, tester et apprendre autour de la gestion des données et de l’intelligence artificielle.

Ce festival évoquera plus en détails la thématique “Tourisme” le mercredi 15 mars au travers de conférences dirigées par des experts ainsi que des ateliers pour favoriser la discussion entre les professionnels et les festivaliers.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *