Web3 et entreprises

 Web3 et entreprises

Le Web3 est en 2023 un sujet préoccupant. Ce dernier laisse entendre que le futur nous réserve de nombreux changements dans nos habitudes d’utilisation et de consommation en ligne.

Dans un précédent article, nous définissions ce qu’était le Web3. Nous avions précisé sa définition, expliqué son fonctionnement tout en détaillant ses avantages et ses inconvénients…

Grâce aux technologies telles que l’intelligence artificielle, la blockchain ou les cryptomonnaies, cet internet décentralisé va renforcer la confidentialité et le contrôle des données. Ainsi, nous allons donc voir dans cet article en quoi le Web3 peut être intéressant pour les entreprises. Nous mentionnerons également les freins quant à son adoption.

Visuel Web3

Comment bénéficier du Web3 en tant qu’entreprise ? 

Bien que le Web3 soit plus adapté à l’utilisateur unique il est tout à fait possible d’appliquer ce concept à l’entreprise. Une fois qu’on a réussi à assigner les clés à une personne morale,  le Web3 débloque de nombreux cas d’usage améliorant grandement certains processus.

Commencer dans le Web3, comment faire ?

Premièrement, il s’agit d’investir peu et acheter quelques cryptomonnaies pour comprendre comment cela fonctionne (avec de l’argent qu’on peut se permettre de perdre). Après avoir acheté quelques cryptos et les avoir envoyées sur son wallet, il va être possible d’accéder à toutes les applications Web3. A titre d’exemple, les entreprises vont pouvoir acheter des NFT sur OpenSea…

Pratiquer est la meilleure façon de comprendre comment ça marche.

Visuel web3 et entreprises

Le Web3, une nouvelle opportunité pour les entreprises

En adoptant les technologies du Web3, les entreprises connaissent des opportunités à différentes échelles. Aussi, elles peuvent réduire leurs coûts car elles n’ont plus besoin d’intermédiaires. Elles ont le pouvoir de contrôler toutes leurs opérations et d’interagir de manière plus directe avec leurs clients.

L’importance du Web3 pour les entreprises

Parmi les tendances technologiques associées au Web3, certaines peuvent être mises en avant :

  • La blockchain : Elle est une base fondamentale du Web3. Ce concept de blockchain se définit comme une entité numérique de transactions distribuée sur l’ensemble d’un réseau de systèmes informatiques (les données en ligne sont stockées puis sécurisées par un système de cryptographie)

Visuel symbolisant la blockchain

  • Les cryptomonnaies : Le Web3 est lié au développement des monnaies virtuelles et décentralisées. Les cryptomonnaies, fondées sur le concept d’un écosystème financier excluant l’intermédiation d’un organisme financier traditionnel, permet de décentraliser les transactions. Pour les entreprises, adopter les cryptomonnaies comme mode de paiement peut représenter une opportunité pour élargir leur base-clients en offrant un choix innovant pour le  règlement, en plus des méthodes classiques de paiement… En revanche, l’usage des monnaies virtuelles peut ne pas s’adapter au fonctionnement de toutes les entreprises. Il est nécessaire, pour ces dernières, de disposer d’une compréhension complète du processus pour mettre en œuvre une telle solution.

 

  • Le smart contract (contrat intelligent)

Il est l’équivalent digital d’un contrat papier et est stocké sur une blockchain. Il permet d’automatiser l’exécution d’un accord entre différentes parties, sans intervention d’un intermédiaire, tel qu’un responsable juridique. Ils peuvent permettre aux entreprises de générer tous types d’actions (contrat de travail, de location…)

 

  • Les applications décentralisées (dApps)

Les applications décentralisées (dApps) sont des applications qui fonctionnent sur une blockchain ou un réseau d’ordinateurs pair à pair.

Elles visent à optimiser la transparence et la traçabilité des informations collectées, tout en supprimant le contrôle d’une seule autorité.

Visuel global sur les NFT, les cryptomonnaies, la blockchain, les smart contract

Une source de confiance pour les consommateurs

L’avènement du Web3 pour les entreprises permet également aux entreprises de rendre leurs actions plus transparentes et responsables. Ainsi, elles développent une relation de confiance avec les consommateurs. De plus, le Web3 est en mesure de répondre à la problématique de la crainte des utilisateurs concernant le partage et le traitement de leurs données. En effet, le Web3 redonne aux utilisateurs le contrôle de leurs données personnelles. De plus, il limite le stockage des données par les grands groupes technologiques (Apple, Google, Facebook…).

La décentralisation de la donnée avec la blockchain et le fait de favoriser les contenus générés par les utilisateurs permet au web3 d’avoir une plus grande ouverture et d’être plus authentique.

Les freins du Web3 pour les entreprises

Avant d’adopter le Web3, les entreprises peuvent être confrontées à des freins :

 

  • La méconnaissance des technologies Web3.

Les technologies liées au Web3 comme la blockchain ne sont pas les plus répandues et encore moins les plus comprises. Du fait de leur complexité de compréhension, les novices peuvent être freinés pour s’engager dans la compréhension de ce type de technologie. De plus, les technologies Web3 supposent prévenir les risques informatiques mais elles ne sont pas immunisées contre les failles de sécurité. La décentralisation peut exposer les novices à des escroqueries.

 

  • Les éléments techniques pas adaptés

Les technologies Web3 représentent un niveau de connectivité très élevé. Aujourd’hui, la majorité des infrastructures numériques ne sont pas adaptées à la blockchain. Selon Frédérc Cavazza (consultant et conférencier en transformation digitale) : « La blockchain demande à repenser le fonctionnement des applications et outils traditionnels ». Le type d’appareils requis pour utiliser le Web3 est ainsi également un frein pour les entreprises.

 

  • La consommation d’électricité

Les technologies du Web3 demandent des ressources importantes (consommation d’électricité de la blockchain ou du minage de crypto-monnaies…). Ainsi les dépenses pour développer ces technologies peuvent parfois être inenvisageables, surtout en 2023,  pour de nombreuses entreprises.

Visuel cryptomonnaies

Le Web3, un terrain d’innovation pour les entreprises

Malgré ces quelques freins, le Web3 reste un horizon à explorer pour les entreprises, pouvant les aider à innover, se développer et redéfinir une nouvelle expérience pour leurs clients.

Le Web3, couplé à l’intelligence artificielle peut permettre de comprendre les attentes des acheteurs. De plus, il est également plus simple de  mieux définir ses actions marketing,  réduire ses coûts…

Récap

Le Web3 n’en est toujours qu’à ses balbutiements. En effet, son potentiel n’est pas encore très exploité et il reste encore beaucoup de choses à explorer. Celui-ci offre des pistes de réflexion pour le développement des entreprises. Il fait également face à de nombreux freins. La transition du web qui est en train de s’opérer fait face à des challenges d’ordre technique, économique et juridique. Néanmoins, on peut affirmer qu’il est en passe de transformer l’univers des entreprises. À ce titre, il est important pour celles-ci d’appréhender au mieux comment elles peuvent  s’adapter à cette révolution numérique.

 

Laval Mayenne Technopole organise la 5ème édition du West Data Festival du 14 au 16 mars 2023 à l’Espace Mayenne de Laval.

Cet évènement est le rendez-vous annuel des professionnels pour découvrir, tester et apprendre autour de la gestion des données et de l’intelligence artificielle.

Ce festival évoquera plus en détails les thématiques “Web3” le jeudi 16 mars 2023 au travers de conférences dirigées par des experts ainsi que des ateliers pour favoriser la discussion entre les professionnels et les festivaliers.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *