SPORT IA

🗓️ Mardi 12 mars  🕗 09h00 – 17h30

Session proposée par le CREPS Pays de la Loire
09h00 – 09h45 : Environnement numérique de haute performance : le cas de la Fédération Française de Badminton

Nos organisations sont inévitablement confrontées à des défis numériques structurels qui menacent leur équilibre. Pour y répondre, la Fédération Française de Badminton, avec le soutien de l’Agence National du Sport, a pris un virage important en misant sur l’apport des données au sein de son organisation. Le pari est grand, l’enjeu fort mais le risque mesuré. A chaque niveau organisationnel, les données sont partout. Depuis plus d’un an, une équipe de scientifique du sport et de la donnée se saisit des problématiques de haute performance du pôle Olympique de Badminton en collaboration avec les experts de terrain, avec un objectif commun : faire rayonner le Badminton français.

haute performance

Enzo HOLLVILLE, Sport/Data scientist – Fédération Française de Badminton

10h00 – 10h45 : La recherche au service de la performance : à la frontière entre staffs et chercheurs en aviron

Les Data dans le monde du Haut Niveau en Aviron

Performance

Christine GOSSE, Responsable Mission d’Aide à la Performance (MAP) – Aviron – Fédération Française d’Aviron

11h30 – 12h30 : L’analyse vidéo au service d’une discipline : un exemple avec le breakdance

Cette danse, devenue récemment discipline additionnelle aux Jeux Olympiques de 2024 à Paris, est en plein essor. À l’heure où les enjeux pour Paris 2024 ne cessent de prendre de l’ampleur et parce que la technologie et la culture hip-hop ne cessent d’évoluer, la problématique suivante a été définie : « Comment mettre l’analyse vidéo au service d’une discipline aux dimensions physique, artistiques et d’interprétation, telle que le breaking » ? L’enjeu est de pouvoir aider les athlètes, les entraîneurs ou encore les fédérations afin d’optimiser la performance et aussi au-delà des Jeux Olympiques…

Dance
Breakdance
analyse vidéo
Breakdanceur
Lucie LEREBOURG, Conseillère Haut Niveau Analyse de la Performance – CREPS – MRP PDL

Brice FOE EKORA, Breakdanceur de Haut Niveau

14h00 -14h45 : Réseaux d’interaction en sport collectif : appréhender la complexité de la performance collective

L’équipe de sport collectif est un système complexe : mais comment prendre en compte cette complexité dans l’analyse des données ?

Grâce à une analyse sous forme de réseaux, il est possible de décrire qualitativement et quantitativement les interactions entre les joueurs. Il est ainsi possible d’identifier le style de jeu d’une équipe, ou la place d’un joueur dans un collectif. C’est également une nouvelle source d’information qui peut aider à mieux comprendre la performance en sport collectif.

Nous verrons les intérêts pratiques et les limites de cette approche, ainsi que certaines des perspectives qu’elle peut nous offrir.

Sport

Quentin Bourgeais, Doctorant – Université de Rouen Normandie

14h45 – 15h30 : Analyses semi-automatiques de la performance en handball : apports des nouvelles technologies

L’utilisation des nouvelles technologies telles que les GPS dans les sports collectifs a permis de collecter des données positionnelles en continu et de reconnaitre certains principes de jeu des équipes. En indoor, les Local Positioning System (LPS) permettent de recueillir ces informations. A travers des cas concrets appliqués au handball, vous découvrirez comment cette technologie permet de différencier les profils de joueurs et d’étudier le coût énergétique de certaines organisations défensives. Ces informations permettent d’estimer avec une plus grande précision la charge externe des joueurs. Finalement, une ouverture sur l’analyse de la position du ballon sera proposée.

Handball

Brice Guignard, Maître de Conférences – Université Claude Bernard Lyon 1

16h00 – 17h30 : Les datas médicales dans le sport