Les Blockchains : les bases de données du futur, pour de nouvelles exigences

Par Mathieu LESUEUR, TALAN

Les blockchains ont d’abord été qualifiées tout simplement d’assemblage de blocs cryptographiés. En 2010, la blockchain signifiait Bitcoin. Elle fut qualifiée ensuite de registre distribué cryptographiés, les premières applications industrielles faisant leur apparition. Aujourd’hui nous sommes face à des bases de données, infalsifiables, immuables, et dynamiques. Quels sont les atouts pour un industriel d’un tel équipement ?

#Conf Data

Thématique : Traçabilité et suivi de production / amélioration continue

Comments are closed.